REDECOUVRIR L’EPILATION ELECTRIQUE

Attention âmes sensibles s’abstenir, on va parler poils, rasage, épilation…

Depuis mon adolescence la plupart du temps je me suis rasée. Au départ avec un vulgaire BIC orange jetable piqué dans la salle de bain de mes parents, puis je suis passée au confort du Venus de Gilette, plus adapté au corps féminin.

J’ai testé un temps le Luméa de Philips, l’épilation à lumière pulsée, qui fonctionne très bien si on est rigoureuse et sans contrainte. Pour ma part, j’ai du arrêter enceinte.

Il m’est aussi arrivé quelque fois d’aller en institut me faire épiler à la cire par une esthéticienne, mais de façon très occasionnelle (genre 1 fois par an). Je dois bien reconnaitre que c’est bien pratique pour les vacances, ou pour les aisselles lorsqu’il fait chaud et qu’on est toujours en débardeur.

Puis récemment, lors de la Poulette Zen Party et la Poulette Travel Party, j’ai reçu en cadeau des épilateurs électriques.

Il s’agit du Silk Epil 5 wet & dry de Braun et du Wet & Dry de Panasonic.

Je dois avouer que j’étais partagée entre surexcitation et appréhension. Je me souvenais de l’épilateur électrique de ma mère qui roulait des mécaniques dans un vacarme atroce et me faisait verser une larme à chaque poil arraché. J’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée.

Silk Epil 5 Wet & Dry de Braun

Princesse Pia - Silk Epil 5 wet dry Braun

C’est un format compact, avec une bonne prise en main. Il est facile d’utilisation avec ses 2 vitesses, facile d’entretien avec ses têtes démontables, entièrement étanche, on peut l’utiliser à sec ou sous la douche.

Ce modèle est sans fil, il se recharge en seulement 1 heure. Celui-ci a une tête de massage (pour rendre l’épilation plus douce), une tête de rasage avec un accessoire tondeuse (pratique pour le maillot), un accessoire de contact avec la peau (pour épouser au mieux les courbes du corps comme les genoux).

J’ai été agréablement surprise par l’absence de douleur ou d’inconfort. J’ai d’abord testé sur les jambes, l’épilateur glisse tout seul sans que je me rende compte que tous mes poils sont arrachés. C’est même un moment agréable grâce à la tête de massage. J’ai réalisé les demi-jambes assez rapidement.

Ensuite j’ai attaqué les aisselles, une zone sensible dont on a envie qu’elle soit toujours nickel. Pour être honnête j’ai eu mal au premier contact, mais celui-ci est très bref, et s’agissant d’une petite parcelle de poils, on en vient à bout rapidement. Aujourd’hui encore, après 3 mois d’utilisation j’ai toujours un petit sursaut dès que l’épilateur entre en action, mais une fois qu’il est posé, ça va très vite. Et vu que je suis très satisfaite du résultat et de la tenue dans la durée, je recommence :)

Forte de mon courage, j’ai tenté le maillot. Là je me doutais que j’aurais mal et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Je n’ai pas réussi à tout enlever, il restait toujours des poils récalcitrants. Ma résistance à la douleur à ce niveau ayant des limites, je suis passée à la tête de rasage. C’est un accessoire parfait pour cette zone pour égaliser les longueurs.

Un épilateur essentiel et très pratique à emporter en voyage. Une entrée de gamme qu’on peut trouver entre 50 et 100€ selon les accessoires.

Princesse Pia - Silk Epil 5 wet dry Braun

Princesse Pia - Silk Epil 5 wet dry Braun

ES-ED94 Wet & Dry de Panasonic

Princesse Pia - Epilateur Panasonic Wet & Dry

Son format est un peu plus volumineux que le Braun, mais il tient aussi très bien dans la main. Comme le Braun, il est facile d’utilisation avec ses 2 vitesses, facile d’entretien avec ses têtes démontables, 100% étanche, on peut l’utiliser à sec ou sous la douche.

Ce modèle est sans fil, il se recharge en seulement 1 heure pour une autonomie de 40 minutes. Celui-ci est un 7 en 1. Il est proposé avec une tête d’épilation jambes et bras, une tête d’épilation bikini/aisselles, une tête de rasage, un peigne, un accessoire protecteur de peau, une tête exfoliante, une tête spéciale pieds.

Il se distingue par ses têtes pivotantes qui épousent au mieux les courbes du corps, et c’est particulièrement remarquable sur les genoux. Les accessoires sont de vrais plus, comme la tête exfoliante avec sa diffusion de mousse qui permet d’éliminer les peaux mortes et sa tête spéciale pieds pour un ponçage efficace, rapide et durable.

C’est un produit très complet, que je réserve plutôt pour un usage à la maison, et j’utilise les brosses complémentaires lorsque j’ai un peu de temps devant moi. On le trouve entre 70€ et 140€ selon les accessoires.

Princesse Pia - Epilateur Panasonic Wet & Dry

Princesse Pia - Epilateur Panasonic Wet & Dry

3 comments

PARLONS (D)EPILATION

Voici un sujet qui tombe « au poil » dès ce début d’été !

Il y a quelques jours j’ai passé une soirée « poilante » au Jamel Comedy Club en compagnie de l’humoriste Paul Séré (heureusement ses blagues étaient meilleures que les miennes).

Princesse Pia - Jamel Comedy Club

Princesse Pia - Jamel Comedy Club - Paul Sere

Princesse Pia - Jamel Comedy Club

En mode décomplexé et sans tabou, nous avons partagé nos histoires poilues.

Le saviez-vous, 62% des femmes ont déjà renoncé à faire quelque chose parce qu’elles étaient mal épilées. Et je vous le confesse ça m’est déjà arrivé.

Le rasage est une solution dépilatoire facile et rapide.

Wilkinson propose des solutions simples et adaptées aux femmes.

1 femme sur 2 utilise un rasoir d’homme, or les usages et besoins ne sont pas les mêmes.

Il existe une gamme très variée et étudiée pour les femmes dans son ergonomie, sa prise en main, son esthétisme comme le Quattro à 4 lames, la lame incurvée, l’HydroSilk doté de 5 lames et d’un gel à aloe vera…

Princesse Pia - Wilkinson

Continue Reading…

2 comments

Lumea confort de Philips, l’épilation à lumière pulsée à la maison

J’avais déjà eu l’occasion de tester l’épilation à lumière pulsée. C’était juste au moment où était commercialisé le Lumea de Philips. Bien séduite par l’idée mais rebutée par le prix. Ca représentait à l’époque un sacré investissement.

Puis il y a quelques semaines Philips m’a proposé de tester l’épilateur Lumea Confort*.

Il s’agit de la dernière version, petit format nomade, léger (200 gr), et au prix de 249,99€. Il est ultra maniable, ergonomique en main, il s’utilise sur le corps et le visage et permet l’accès à des zones compliquées comme les genoux ou les aisselles.

Lumea Confort c’est l’épilation à lumière pulsée à la maison, en toute sécurité.

Princesse Pia

Comment ça marche ?

Il faut d’abord bien lire la notice avec les mises en garde. Une grille permet de déterminer la puissance de chauffe à adopter en fonction de sa couleur de peau et de poil (5 intensités).

A noter que le Lumea ne s’utilise pas sur les peaux foncées, ni sur les poils roux, blond clair, gris ou blanc.

Pour celles qui ont l’habitude de se raser, il faudra se raser avant de procéder aux premières séances d’épilation, celles qui s’épilent à la cire ou à l’épilateur pour commencer directement.

Il faut débuter avec une épilation tous les 15 jours puis ensuite espacer en fonction de la repousse.

Il faut compter 1 min 30 pour chaque zone des aisselles et maillot, 11 min par demi-jambe.

Princesse Pia

Le test :

Voilà 1 mois 1/2 que je le teste, soit 3 séances.

L’appareil Lumea Confort est très simple d’utilisation : on le positionne sur la peau et on flashe en mode clic (appui) ou en mode cliquer-glisser. La difficulté est de bien déterminer la zone flashée pour ne pas en oublier ou ne pas repasser 2 fois au même endroit.

Je n’ai pas ressenti d’échauffement de l’épiderme (quelques picotements lorsque je repassais sur la même zone), ni eu le phénomène du cochon grillé. La zone de flash mesure 2,7cm² (0,9 x 3 cm) ce qui facilite le travail au niveau des zones difficiles. Juste en dessous on peut voir un capteur de couleur de peau, qui analyse ponctuellement la zone traitée et arrête automatiquement les impulsions en cas de teint trop foncée.

Il se branche sur secteur et a une autonomie de 100 000 flashs (il n’y a aucun coût supplémentaire : pas de cassette, ampoule de rechargement ou gel d’épilation).

Princesse Pia

Princesse Pia

Les résultats :

Les deux premières séances je n’ai constaté aucune différence. J’étais un peu déçue car il faut quand même y consacrer du temps (environ 30 minutes) pour faire jambes, maillot, aisselles. Puis enfin à la 3ème séance j’ai constaté un ralentissement de la pousse du poil. Du coup j’ai hâte d’arriver à la prochaine séance pour que l’appareil fasse son effet !

D’après le manuel d’utilisation il faut faire une séance toutes les 2 semaines les 2 premiers mois pour bloquer la repousse des follicules pileux. Ensuite en entretien une séance toute les 4 à 8 semaines.

Affaire à suivre donc !

Princesse Pia

Princesse Pia

Et vous, avez-vous déjà testé une appareil d’épilation à lumière pulsée ?

Connaissiez-vous le Lumea Confort de Philips ?

9 comments

Princesse Pia © 2009-2019 - Tous droits réservés - All rights reserved.