ZERO DECHET : FABRIQUER DES SACS A VRAC #DIY

Récemment l’entreprise Mondial Tissus à ouvert une boutique éphémère à Paris où l’on pouvait découvrir une large sélection de leurs tissus au mètre, de leur gamme de mercerie, mais aussi des mises en scène inspirantes sur la mode, la décoration, l’aménagement. Des ateliers de couture étaient aussi organisés.

Pour ma part j’ai été coachée par Couture Débutant pour réaliser une pochette d’ordinateur avec le tissu de mon choix. Ce fut une chouette occasion de découvrir comment manier une machine à coudre, de découvrir plusieurs techniques, mais surtout de prendre conscience que c’est un vrai talent !

A cette occasion j’ai pu récupérer des chutes de tissus* (merci Mondial Tissus !) pour mon petit projet.

En effet, dans une démarche zéro déchet, j’essaie petit à petit d’adopter de nouvelles habitudes de vie. Dans ce cadre, j’avais envie de me fabriquer des sacs à vrac pour faire mes courses au marché ou à l’épicerie bio sans devoir ajouter des sacs en plastiques ou des sacs en papier que je jette quasi instantanément en rentrant chez moi.

Comment fabriquer des sacs à vrac ?

Il s’agit d’un tutoriel pour celles et ceux qui n’ont pas de machine à coudre et qui veulent coudre à la main.

Matériel :

  • des chutes de tissus : il peut s’agit de chutes de tissus au mètre, mais aussi de vieux vêtements (tee-shirt, foulard). Il faut privilégier un tissu robuste mais léger pour ne pas ajouter trop de grammes sur la balance
  • du ruban : pensez au zéro déchet, on récupère sur des emballages cadeaux, on utilise dans son stock des couleurs peu utilisées…
  • des ciseaux, du fil, une aiguille

Comment faire :

1.

Dans votre tissu, découper des carrés ou des rectangles. Attention il en faut de toutes les tailles pour s’adapter aussi bien aux noix de cajou qu’aux courgettes.

Plier le en 2 pour reproduire la forme d’une pochette (le pli constitue le fond et vous avez pour le moment 3 bords ouverts).

Couper un morceau de ruban de taille suffisante (2 fois la largeur de votre tissu + de quoi faire un nœud).

2.

Dans l’intérieur de votre tissu faites un ourlet pour placer le ruban. Pour moi, le plus simple est de placer le ruban et bloquer le tissu avec des épingles à ôter au fur et à mesure de la couture.

3.

Une fois la première moitié d’ourlet cousue, vous pouvez bloquer le ruban en le nouant à l’aide d’une épingle à nourrice, puis procédez à la deuxième moitié.

4.

Toujours dans l’intérieur du tissu, assemblez les 2 parties latérales (s’arrêter à la limite de l’ourlet du ruban). Vos coutures seront invisibles et donc ça n’aura pas d’importance si votre point n’est pas parfait. C’est assez long à coudre à la main, mais ça se fait facilement devant un film ;-)

Retourner votre tissu. Faire un nœud au ruban. C’est fini !

Add a comment

MIR, MON COACH ANTI-BOULOCHES

La célèbre marque de lessive MIR vient de sortir le Care & Repair, une arme anti-bouloches.

Forts d’une stratégie marketing bien ancrée depuis les années 70 (c’est doux, c’est neuf ? Non, lavé avec MIR Laine !), je ne doute pas que ce nouveau produit va révolutionner nos dressings.

Princesse Pia - MIR Care & Repair

En effet, que celui qui n’a jamais eu un vêtement qui bouloche se désigne ! Malheureusement même si ceux-ci sont propres et en bon état on a tendance à s’en débarrasser, les bouloches ne sont pas du plus bel effet. Avec Care & Repair on se dirige vers une consommation plus responsable en offrant un second souffle à des vêtements délaissés.

Cette lessive prévient l’apparition des bouloches mais réduit aussi celles qui sont déjà existantes de 80% au bout de 6 lavages. Coté technique, la fibre est étirée et toutes les petites bouloches sont désintégrées. Inutiles donc d’appeler un technicien pour votre lave-linge car vous ne retrouverez pas d’amas de bouloches coincés dans la tuyauterie.

Princesse Pia - Mir Care & Repair

J’avoue que lorsque l’on m’a présenté ce produit, j’ai été très intriguée. Je me suis demandé si ça fonctionnait vraiment et si ça n’abimait pas les fibres du tissus jusqu’à l’élimer.

Je l’ai donc testé* à la maison. Il coute 6,99€ le bidon de 1,5L, soit 25 doses. Il s’utilise sur quasiment tout type de textiles et son résultat est optimal sur le coton pur et coton mixte.

Voici l’expérience en photo avant et après 6 lavages :

Princesse Pia - Mir Care & Repair

Princesse Pia - Mir Care & Repair

Princesse Pia - Mir Care & Repair

Princesse Pia - Mir Care & Repair

J’ai constaté une amélioration au niveau de la réduction des bouloches, en revanche je m’attendais à ce que le vêtement retrouve sa douceur et malheureusement il était toujours aussi rugueux.

Pour éradiquer toutes les bouloches, il vous faudra plus de 6 lavages. Le mieux selon moi est d’utiliser la lessive MIR Care & Repair en prévention afin de préserver son linge durablement.

Add a comment

Princesse Pia © 2009-2018 - Tous droits réservés - All rights reserved.