PEUT-ON BOIRE SANS CRAINTE L’EAU DU ROBINET ?

En France, chaque année 8,7 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et seulement 1 bouteille sur 2 est recyclée.

A la maison nous sommes loin d’être totalement zéro déchet, mais on fait attention. On tri et essaie de limiter nos déchets, de recycler, de donner une seconde vie, on essaie petit à petit d’intégrer les bons gestes pour la planète et d’éduquer nos enfants aux bonnes pratiques.

Pendant longtemps on a acheté de l’eau en bouteille, mais lorsque mon fils Numéro 2 a cessé de boire des biberons, nous avons décidé de stopper l’achat de bouteilles et de consommer uniquement l’eau du robinet.

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

La qualité de l’eau

L’eau de Paris est soumise à de nombreux contrôles et respecte les 56 paramètres de potabilité définis par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes. Ceux-ci forment le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde !

L’eau de Paris a une composition proche de celle de l’eau d’Evian, avec un PH de 7-7.2 (moyennement dure), elle est reconnue bonne pour la santé et équilibrée en minéraux.

Composition moyenne en sels minéraux en mg/l :

calcium 90 / magnésium : 6 / sodium : 10 / potassium : 2 / bicarbonates : 220 / sulfates : 30 / chlorures : 20 / nitrates : 29 / fluor : 0,17


C’est la grande tendance du moment, mais il est totalement inutile de traiter l’eau froide par filtration (avec des perles de céramique ou du charbon actif), car l’eau de Paris est déjà traitée au charbon actif, ça serait redondant.

L’eau de Paris est faiblement chlorée pour la préserver de l’acheminement dans les canalisations et prévenir de la pollution. Certaines personnes peuvent parfois ressentir ce goût, il suffit alors de la laisser reposer 30 minutes dans une carafe pour que le chlore s’évapore.

Dans le cadre de mesures préventives, on la déconseille aux nourrissons de moins de 3 mois, tant que l’estomac n’est pas complètement formé.

Consommer l’eau du robinet est aussi un moyen simple et économique de réduire son impact écologique.

L’eau de Paris possède son propre laboratoire de recherche qui permet de faire des analyses dans tout un tas de domaines, bien plus poussées que ce qu’exige la réglementation (pesticides, hormones, environnement, alimentation…).

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

D’où vient l’eau de Paris ?

Dans le cadre de la promotion à la consommation de l’eau de Paris et du Paris de l’eau zéro déchet plastique, j’ai été invité, au début de l’été, à visiter un des réservoirs, le réservoir d’eau Montsouris.

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

Le réservoir d’eau Montsouris, dans le 14e arrondissement, est un édifice industriel unique en son genre. Soutenue par 1800 piliers édifiés au XIXe siècle, cette « cathédrale de l’eau », semi-enterrée, est l’une des cinq grandes réserves d’eau potable de Paris. Les autres réserves utilisées pour distribuer l’eau aux parisiens étant Ménilmontant, Saint Cloud, Les Lilas, L’Haÿ-les Roses.

Le réservoir de Montsouris a une capacité de stockage de plus de 200 000m3, il alimente les quartiers en partie basse de la Seine. Ses eaux provienne de la région de Nemours et de Provins et sont acheminées par l’aqueduc du Loing.

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Cuves
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Plafond du réservoir Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Toit végétalisé du réservoir Montsouris

Les infrastructures s’intègrent à leur environnement, comme ici le toit végétalisé, doté de ruches pour attirer les abeilles et polliniser les fleurs.

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

J’ai eu la chance de visiter l’intérieur du réservoir Monsouris. Il s’agit d’un lieu totalement secret et interdit au grand public. Notre petit groupe n’en a d’ailleurs vu qu’une petite partie.

Nous portions des casques de sécurité et avions des consignes strictes comme ne toucher à rien, ne pas se pencher. Et oui, car le moindre objet qui tomberait à l’eau risquerait de contaminer l’eau. Il faudrait alors vider les cuves contenant des milliers de litres d’eau…

Il s’agit de cuves souterraines, l’endroit et les photos sont sombres, mais soyez bien attentifs, vous découvrirez de jolies étendues aux teintes bleues ;-)

Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Tunnel d’accès aux cuves souterraines
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Cuve et piliers en forme d’arche
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

L’eau de Paris, un service durable

Même en pleine canicule, l’eau n’est jamais loin.

Pour retrouver toutes les fontaines d’eau potable de Paris, vous pouvez télécharger la carte de localisation ou retrouver les 1200 points sur l’application Mapstr « eaudeparis ».

L’eau de Paris possède son propre service de transition écologique. Ils font actuellement des recherches pour étudier la consommation d’eau des français, ses besoins, pourquoi nous achetons tant de bouteilles. Ils réfléchissent aux moyens d’adapter sa consommation.

L’eau de Paris, c’est aussi un environnement préservé. Par exemple, l’acheminement de l’eau se fait en pente douce, sans besoin d’énergie (sauf sur une partie de l’aqueduc de la Voulzie). On utilise d’anciens moulins de Paris reconvertis en moulins à eau. Ils accompagnement des agriculteurs avec la location de terrain à tarif subventionné (ils alimentent en partie les cantines des écoles de Paris), en encourageant la culture bio.

Une consommation responsable

Nous avons la chance de vivre dans un pays où l’eau potable est accessible à tous. Mais c’est une ressource précieuse et nous nous devons de la consommer intelligemment.

Adoptez dès maintenant des gestes simple comme être vigilent sur sa consommation d’eau sous la douche et en se lavant les dents, faire la chasse aux fuites d’eau dans la maison, adopter le zéro plastique…

Le zéro plastique de l’eau est un premier pas vers le zéro plastique en France.

Pour varier le gout de l’eau, pensez à la faire infuser avec des plantes ou des fruits. Voilà quelques idées :

  • Make me green : concombre, aneth, menthe
  • L’inattendue : fraise, basilic
  • Citronnade : menthe, citron
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris
Princesse Pia - Eau de Paris - Pavillon Montsouris

Add a comment

ZERO DECHET : FABRIQUER DES SACS A VRAC #DIY

Récemment l’entreprise Mondial Tissus à ouvert une boutique éphémère à Paris où l’on pouvait découvrir une large sélection de leurs tissus au mètre, de leur gamme de mercerie, mais aussi des mises en scène inspirantes sur la mode, la décoration, l’aménagement. Des ateliers de couture étaient aussi organisés.

Pour ma part j’ai été coachée par Couture Débutant pour réaliser une pochette d’ordinateur avec le tissu de mon choix. Ce fut une chouette occasion de découvrir comment manier une machine à coudre, de découvrir plusieurs techniques, mais surtout de prendre conscience que c’est un vrai talent !

A cette occasion j’ai pu récupérer des chutes de tissus* (merci Mondial Tissus !) pour mon petit projet.

En effet, dans une démarche zéro déchet, j’essaie petit à petit d’adopter de nouvelles habitudes de vie. Dans ce cadre, j’avais envie de me fabriquer des sacs à vrac pour faire mes courses au marché ou à l’épicerie bio sans devoir ajouter des sacs en plastiques ou des sacs en papier que je jette quasi instantanément en rentrant chez moi.

Comment fabriquer des sacs à vrac ?

Il s’agit d’un tutoriel pour celles et ceux qui n’ont pas de machine à coudre et qui veulent coudre à la main.

Matériel :

  • des chutes de tissus : il peut s’agit de chutes de tissus au mètre, mais aussi de vieux vêtements (tee-shirt, foulard). Il faut privilégier un tissu robuste mais léger pour ne pas ajouter trop de grammes sur la balance
  • du ruban : pensez au zéro déchet, on récupère sur des emballages cadeaux, on utilise dans son stock des couleurs peu utilisées…
  • des ciseaux, du fil, une aiguille

Comment faire :

1.

Dans votre tissu, découper des carrés ou des rectangles. Attention il en faut de toutes les tailles pour s’adapter aussi bien aux noix de cajou qu’aux courgettes.

Plier le en 2 pour reproduire la forme d’une pochette (le pli constitue le fond et vous avez pour le moment 3 bords ouverts).

Couper un morceau de ruban de taille suffisante (2 fois la largeur de votre tissu + de quoi faire un nœud).

2.

Dans l’intérieur de votre tissu faites un ourlet pour placer le ruban. Pour moi, le plus simple est de placer le ruban et bloquer le tissu avec des épingles à ôter au fur et à mesure de la couture.

3.

Une fois la première moitié d’ourlet cousue, vous pouvez bloquer le ruban en le nouant à l’aide d’une épingle à nourrice, puis procédez à la deuxième moitié.

4.

Toujours dans l’intérieur du tissu, assemblez les 2 parties latérales (s’arrêter à la limite de l’ourlet du ruban). Vos coutures seront invisibles et donc ça n’aura pas d’importance si votre point n’est pas parfait. C’est assez long à coudre à la main, mais ça se fait facilement devant un film ;-)

Retourner votre tissu. Faire un nœud au ruban. C’est fini !

Add a comment

GREENTOM, UNE POUSSETTE 100% GREEN

Greentom est une marque hollandaise née en 2013. Ils se sont lancés dans l’incroyable et concurrentiel marché de la poussette pour enfant.

Leur concept : une poussette 100% green, fabriquée à partir de matériaux durables et de qualité, 100% recyclés et recyclables. Ce sont les premiers au monde à relever ce challenge.

Princesse Pia - Poussette Greentom

L’ensemble est conçu en un minimum de pièces pour pouvoir être monté rapidement, avec des pièces légères et au maximum adaptables. Ceci permet de réduire l’impact du prix sur le consommateur et de préserver la planète en diminuant l’empreinte carbone.

Il s’agit d’une poussette nouvelle génération, ultra pliable et compacte mais aussi très légère. Son châssis, garanti à vie, est réalisé en polypropylène et les tissus à partir de bouteilles plastiques recyclées. Petit plus qui parlera à plus d’une maman : une protection pluie écologique est clipsée au châssis, ainsi vous ne l’oublierez jamais (en plastique transparent de haute qualité, sans PVC).

Princesse Pia - Poussette Greentom

Princesse Pia - Poussette Greentom

La poussette convient aux enfants de 0 à 4 ans 1/2 (18kg). Il y a tout d’abord la nacelle pour la naissance, puis la coque réversible et l’assise classique. Son design est sobre et moderne, et tous les habillages sont amovibles et lavables.

la nacelle Carrycot : s’utilise de la naissance à 6 mois. Elle est confortable et spacieuse avec un matelas 100% bio écologique.

la réversible : de 6 mois à 2 ans 1/2. Le siège est réversible et propose cinq inclinaisons différentes (dont allongée).

la classic : de 6 mois à 4 ans 1/2. La poussette type canne, confortable, légère, facile à manier et peu encombrante.

La poussette Greentom est disponible en 3 couleurs de châssis (blanc, noir, gris) et 10 habillages (gris, sable, menthe, olive, orange, rose, rouge, pétrole, bleu marine, noir).

Princesse Pia - Poussette Greentom

Continue Reading…

Add a comment

Learn more about Sildenafil and how to buy it online in Europe and USA here: Sildenafil from Canada | Acquista Sildenafil da Italia | Sildenafil sans ordonnance en France | Sildenafil 100 mg Generika in Deutschland | Sildenafil online från Sverige

Princesse Pia © 2009-2019 - Tous droits réservés - All rights reserved.