ZERO DECHET : FABRIQUER DES SACS A VRAC #DIY

Récemment l’entreprise Mondial Tissus à ouvert une boutique éphémère à Paris où l’on pouvait découvrir une large sélection de leurs tissus au mètre, de leur gamme de mercerie, mais aussi des mises en scène inspirantes sur la mode, la décoration, l’aménagement. Des ateliers de couture étaient aussi organisés.

Pour ma part j’ai été coachée par Couture Débutant pour réaliser une pochette d’ordinateur avec le tissu de mon choix. Ce fut une chouette occasion de découvrir comment manier une machine à coudre, de découvrir plusieurs techniques, mais surtout de prendre conscience que c’est un vrai talent !

A cette occasion j’ai pu récupérer des chutes de tissus* (merci Mondial Tissus !) pour mon petit projet.

En effet, dans une démarche zéro déchet, j’essaie petit à petit d’adopter de nouvelles habitudes de vie. Dans ce cadre, j’avais envie de me fabriquer des sacs à vrac pour faire mes courses au marché ou à l’épicerie bio sans devoir ajouter des sacs en plastiques ou des sacs en papier que je jette quasi instantanément en rentrant chez moi.

Comment fabriquer des sacs à vrac ?

Il s’agit d’un tutoriel pour celles et ceux qui n’ont pas de machine à coudre et qui veulent coudre à la main.

Matériel :

  • des chutes de tissus : il peut s’agit de chutes de tissus au mètre, mais aussi de vieux vêtements (tee-shirt, foulard). Il faut privilégier un tissu robuste mais léger pour ne pas ajouter trop de grammes sur la balance
  • du ruban : pensez au zéro déchet, on récupère sur des emballages cadeaux, on utilise dans son stock des couleurs peu utilisées…
  • des ciseaux, du fil, une aiguille

Comment faire :

1.

Dans votre tissu, découper des carrés ou des rectangles. Attention il en faut de toutes les tailles pour s’adapter aussi bien aux noix de cajou qu’aux courgettes.

Plier le en 2 pour reproduire la forme d’une pochette (le pli constitue le fond et vous avez pour le moment 3 bords ouverts).

Couper un morceau de ruban de taille suffisante (2 fois la largeur de votre tissu + de quoi faire un nœud).

2.

Dans l’intérieur de votre tissu faites un ourlet pour placer le ruban. Pour moi, le plus simple est de placer le ruban et bloquer le tissu avec des épingles à ôter au fur et à mesure de la couture.

3.

Une fois la première moitié d’ourlet cousue, vous pouvez bloquer le ruban en le nouant à l’aide d’une épingle à nourrice, puis procédez à la deuxième moitié.

4.

Toujours dans l’intérieur du tissu, assemblez les 2 parties latérales (s’arrêter à la limite de l’ourlet du ruban). Vos coutures seront invisibles et donc ça n’aura pas d’importance si votre point n’est pas parfait. C’est assez long à coudre à la main, mais ça se fait facilement devant un film ;-)

Retourner votre tissu. Faire un nœud au ruban. C’est fini !

Add a comment

GREENTOM, UNE POUSSETTE 100% GREEN

Greentom est une marque hollandaise née en 2013. Ils se sont lancés dans l’incroyable et concurrentiel marché de la poussette pour enfant.

Leur concept : une poussette 100% green, fabriquée à partir de matériaux durables et de qualité, 100% recyclés et recyclables. Ce sont les premiers au monde à relever ce challenge.

Princesse Pia - Poussette Greentom

L’ensemble est conçu en un minimum de pièces pour pouvoir être monté rapidement, avec des pièces légères et au maximum adaptables. Ceci permet de réduire l’impact du prix sur le consommateur et de préserver la planète en diminuant l’empreinte carbone.

Il s’agit d’une poussette nouvelle génération, ultra pliable et compacte mais aussi très légère. Son châssis, garanti à vie, est réalisé en polypropylène et les tissus à partir de bouteilles plastiques recyclées. Petit plus qui parlera à plus d’une maman : une protection pluie écologique est clipsée au châssis, ainsi vous ne l’oublierez jamais (en plastique transparent de haute qualité, sans PVC).

Princesse Pia - Poussette Greentom

Princesse Pia - Poussette Greentom

La poussette convient aux enfants de 0 à 4 ans 1/2 (18kg). Il y a tout d’abord la nacelle pour la naissance, puis la coque réversible et l’assise classique. Son design est sobre et moderne, et tous les habillages sont amovibles et lavables.

la nacelle Carrycot : s’utilise de la naissance à 6 mois. Elle est confortable et spacieuse avec un matelas 100% bio écologique.

la réversible : de 6 mois à 2 ans 1/2. Le siège est réversible et propose cinq inclinaisons différentes (dont allongée).

la classic : de 6 mois à 4 ans 1/2. La poussette type canne, confortable, légère, facile à manier et peu encombrante.

La poussette Greentom est disponible en 3 couleurs de châssis (blanc, noir, gris) et 10 habillages (gris, sable, menthe, olive, orange, rose, rouge, pétrole, bleu marine, noir).

Princesse Pia - Poussette Greentom

Continue Reading…

Add a comment

QUAND NATURALIA RENCONTRE LE STREETART

Vous l’avez peut-être remarqué, certains magasins Naturalia à Paris ont vu leur rideau de fer customisé. Je me suis d’ailleurs rendue à l’inauguration de la transformation du concept store, rue Beaubourg.

Princesse Pia - Naturalia

L’idée est venue, nous explique Franck Poncet directeur de Naturalia, par leurs parcours similaires. Le magasin bio a vu le jour en même temps que le streetart dans les années 70. A l’époque en marge de la société et pas vraiment accueillis, ils ont chacun su s’implanter pour se démocratiser auprès du grand public.

Princesse Pia - Naturalia

C’est ainsi que l’enseigne a fait appel à deux graffeurs de renom Kashink et Stew pour décorer ses vitrines et rideaux de fer. Le gros challenge a été de respecter les idéologies de Naturalia, et d’utiliser des bombes sans solvant. Kashink nous confie ses appréhensions de départ pour finalement nous révéler que ce produit est parfaitement adapté à leur art.

Continue Reading…

1 comment

Princesse Pia © 2009-2018 - Tous droits réservés - All rights reserved.