CHOISIR LE BON VETEMENT

Aujourd’hui je m’adresse aux femmes qui ont du mal à trouver des vêtements adaptés à leur silhouette. Il n’est pas inné d’observer son corps, d’identifier les couleurs qui nous vont, les coupes les plus adaptées, le tissu qui tombe parfaitement sur nous. 

Un temps j’ai porté des vêtements dit à la mode parce que j’avais envie de suivre les tendances. Mais aujourd’hui, surtout après les grossesses, j’ai appris à sélectionner mes vêtements. Mieux vaut avoir de bons basiques et des valeurs sûres plutôt que trop de vêtements coup de cœur qui ne nous vont pas.

Choisir un vêtement adapté à notre corps nous concerne tou(te)s. C’est se sentir bien, gagner en confiance en soi, refléter l’image que l’on souhaite.

Personnellement ça m’horripile de voir en rayon un même vêtement proposé de la taille 34 à 46. Parce que non ce micro-short ou ce crop-top n’auront pas le même rendu sur le corps d’une femme filiforme et celui d’une femme généreuse.

Alors oui, on peut aimer un vêtement particulier, mais ça n’est pas pour cette raison qu’il va nous mettre en valeur. Moi par exemple je regrette le temps où j’avais les jambes plus fines et où mon jean skinny ou ma mini-jupe m’allaient à la perfection. Du coup maintenant j’évite ce genre de pièces. 

Pour vous aider, il faut déjà identifier vos atouts et vos complexes. Mettre en avant le bien et masquer le moins bien. Évidemment ces critères peuvent être absolument subjectifs. 

Pour bien choisir ses vêtements, il faut aussi définir votre morphologie. On la désigne souvent par les sigles 8 X A V H O.

8 : corps harmonieux et voluptueux, taille marquée, épaules alignées aux hanches

X : mince ou maigre, petite poitrine, taille fine, épaules alignées aux hanches

A : allure féminine aux hanches larges et buste plus étroit

V : carrure sportive au buste large et hanches étroites

H : épaules alignées aux hanches, taille non marquée

O : corps en rondeurs

Il faut les combiner aux critères de taille (petite,  grande), de particularités (épaules carrées, longues jambes, poitrine volumineuse…).

Certains sites marchands proposent des conseils sous forme de coach vestimentaire pour vous aider à bien choisir votre vêtement. Vous saurez exactement ses mesures, comment l’assortir, à qui il s’adresse. Les descriptions sont vraiment détaillées et apportent un vrai accompagnement à l’achat. C’est très pratique pour des marques de mode en ligne avec des créations capsules originales ou des marques de mode grandes tailles telles que Ulla Popken qui n’ont pas de coupes classiques.

Add a comment

7 CONSEILS POUR VOYAGER EN VOITURE AVEC DES ENFANTS

Les vacances sont finies mais les prochaines ne sont pas loin.

Vous envisagez de prendre une voiture mais redoutez les 7 heures de voyage ? Vous allez être seule avec 2 enfants à l’arrière ? Pas de panique, il suffit d’anticiper ! 

Pour préparer au mieux votre voyage en voiture, vacances ou long trajet, voici mes 7 conseils pour réussir à canaliser les enfants et pouvoir conduire sereinement :

1. Porter une tenue confortable

Habillez-les avec une tenue confortable comme un jogging, un legging, un gilet qu’ils puissent enlever seuls s’ils ont trop chaud, des chaussures faciles à enfiler et défaire (baskets, tongs… selon la saison). 

2. Protéger du soleil 

Posez un pare-soleil sur les vitres ou coincez des serviettes dans les fenêtres. Ils n’auront pas à se plaindre de la chaleur ou du soleil. 

3. Préparer un pique-nique

Moi j’évite les restaurants d’autoroute, plutôt chers, pas très bons, et blindés en heure de pointe. J’ai acheté une glacière familiale et je prépare le repas de tout le monde. Cette astuce m’a permis un jour de satisfaire mon Numéro 1 qui voulait manger son sandwich à 9 heures du matin. 

Pensez à prendre un tapis pour s’asseoir  dans l’herbe. En cas de mauvais temps, nous mangeons dans la voiture, les enfants adorent ce pique-nique sauvage. 

4. Visionner un dessin animé 

On revoit tous ses principes de parent parfait et on achète une tablette multimédia. Un dessin animé version longue et on est tranquille pour un bon moment. 

Pour éviter la chute de la précieuse tablette ou le torticolis de l’enfant,  j’ai opté pour un support qui s’accroche à l’appui-tête du siège avant. J’ai trouvé ce modèle* pour quelques euros sur Tosave, il tient parfaitement en place et a une taille ajustable pour s’adapter aux différentes tablettes.

Je lui donne désormais un casque pour que les adultes puissent écouter la radio ou la musique sans qu’on se gêne.

5. Les jeux familiaux dans notre environnement

On invente des jeux simples auxquels chacun peut participer. Par exemple des devinettes (« quel animal est blanc et noir et mange du bambou ? « ), des défis (le premier qui voit une voiture jaune).

6. Ecouter de la musique

Même s’ils commencent à apprécier quelques morceaux de pop, notre CD de comptines est un succès garanti. 

On chante et on fait même quelques mouvements de mains. 

7. Préparer un sac de jeux

C’est le sac à leur portée de main qui contient le doudou, la tétine, la gourde, les livres, petites figurines. On ne prend que des objets auxquels ils peuvent jouer en étant assis, avec la contrainte de la ceinture. 

Add a comment

MUM TO BE PARTY N°16

Princesse Pia - Mum to be party

Il y a 2 mois j’ai assisté à la 16ème Mum to be Party à Paris !

La Mum to be party je vous en avais déjà parlé ici, j’avais eu la chance d’y participer pour Baby n°1 et même d’animer un atelier mode en partenariat avec la marque de vêtements de grossesse Séraphine. Un très joli souvenir qui a été aussi le lieu d’une très jolie rencontre, Galex la fée. Cette fois j’ai pu y rencontrer La reine de l’iode qui vient d’ailleurs de donner naissance à une jolie Freyja !

Princesse Pia - Mum to be party

En 2 ans le concept et les partenaires se sont étoffés. Même si j’étais déjà maman et que je n’avais plus les mêmes questionnements qu’une nullipare, j’avais très envie d’assister à nouveau à cet évènement. Parce que déjà Chris, l’organisatrice, est adorable et accessible. Puis j’aime ce genre d’évènement intimiste, en petit comité, qui permet de vrais échanges. Enfin parce que se retrouver dans une communauté de femmes enceintes, toutes avec nos problèmes et nos joies de gros bidons est réconfortant et agréable.

Princesse Pia - Mum to be party - CoworkCreche

Princesse Pia - Mum to be party

Cette 16ème édition s’est déroulée dans les locaux de la CoworkCrèche, un espace de coworking en open space au coeur du 11ème arrondissement, ouvert à tous, parents et non-parents. Il permet d’y travailler les mains libres en y laissant son bambin de moins d’un an (un espace crèche pour les plus âgés est prévu dans les mois à venir).

La soirée a débuté par à une conférence animée par Muriel Ighmouracène de Mais pourquoi je deviens mère bordel et Marlène Schiappa de Maman travaille. Nous avions toutes beaucoup de questions et l’humour et le libre parlé de chacune ont contribué à la bonne ambiance et a son attractivité.

Princesse Pia - Mum to be party

Voici les principaux points que j’en ai retenu :
– Celui qui fait à raison
– L’herbe n’est pas plus verte ailleurs
– Les parents parfaits sont ceux qui n’ont pas d’enfant
– Ce qui est fait est parfait
– Prendre du temps pour soi, se reposer, s’épargner toute culpabilité.
– S’appuyer sur la solidarité entre mamans, le partage d’expérience, de galères
– L’arrivée d’un enfant est une tornade. En contrepartie on y gagne aussi, c’est un moteur pour réussir et entreprendre.

Princesse Pia - Mum to be party

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye-008_2

(Crédit photo : Catherine Delahaye)

Ensuite, par petits groupes nous assistions à différents ateliers.

Continue Reading…

1 comment

Princesse Pia © 2009-2018 - Tous droits réservés - All rights reserved.