Cadeau !

TOUT SAVOIR SUR LE LAIT DE CROISSANCE

J’ai été invité sur le plateau de l’émission La Maison des Maternelles (en off hein, pas en live) par Candia Baby Croissance pour découvrir tous les aspects et les bienfaits du lait de croissance.

Pour rappel voici les recommandations pour les bébés et les jeunes enfants (hors allaitement) :

– de 0 à 6 mois : lait 1er âge 

– de 6 à 12 mois : lait 2ème âge 

– de 12 à 36 mois : lait de croissance 

Aujourd’hui Candia Baby Croissance propose un lait de Croissance 3 et 4

– Le Candia Baby Croissance 3 jusqu’à 24 mois : il accompagne le développement global de l’enfant et soutien le système immunitaire avec un apport particulier en fer et en zinc.

– Le Candia Baby Croissance 4 entre 2 et 3 ans : il accompagne le développement du système cérébral avec un apport en oméga 3.

Ces deux formules permettent de s’adapter aux besoins de l’enfant selon son âge de façon plus adaptée qu’une tranche d’âge 12-36 mois.

Le Dr Bocquet, pédiatre spécialiste en nutrition, nous a apporté de plus amples renseignements. D’ailleurs vous pouvez le retrouver sur le site mpedia.fr (posez vos questions et réponses en 24-48 heures).

Le lait de croissance pour enfants de 1 à 3 ans, fabriqué à partir de lait de vache, est différent de celui de l’adulte, mieux adapté à son âge. Il contient 2 à 3 fois moins de protéines, moins de sels minéraux, il est enrichi en oméga, oméga 3, fer, zinc, vitamines a, b, c, e. Il faut savoir que les jeunes enfants consomment quatre fois trop de protéines et manquent de matières grasses.

Les laits de croissance contiennent parfois de l’huile de palme à un niveau équivalent à l’acide palmitique contenu dans le lait maternel, Candia Baby Croissance n’en contient pas. Des études montrent l’intérêt du lait de croissance par rapport au lait de vache dans la limite des carences. De façon globale ce lait sert au développement psychomoteur de l’enfant et évite des retards de croissance irréversibles. Il corrige aussi les excès ou insuffisances de l’alimentation diversifiée.

Les recommandations sont de 500ml à 800ml par jour (total laitage). 

L’enfant est vulnérable pendant ses mille premiers jours. Son alimentation peut avoir des incidences sur sa vie d’adulte (diabète, hypertension, maladie cardio vasculaire). D’ailleurs certains pédiatres conseillent la consommation du lait de croissance tout au long de la maternelle pour assurer un apport en fer chez l’enfant.

Fini les idées reçues, son surcoût par rapport au lait de vache ordinaire est de 30 à 50 centimes par jour. Tout à fait raisonnable compte tenu des bienfaits qu’il apporte. 

Pour les bébés qui ne veulent pas boire de lait, il existe des alternatives au biberon : fabriquer des yaourts, le mélanger au tapioca, dans les gâteaux… Sachez que les desserts lactés du commerce répondent à la réglementation sécuritaire mais ne contiennent pas tous les apports nutritionnels du lait de croissance.

Et parce que nos enfants ne sont pas des cobayes, je me suis prêté à un test culinaire. J’ai dégusté à l’aveugle des crêpes et un gâteau au chocolat fabriqué à partir de lait de vache et de lait de croissance. 

Les crêpes au lait de croissance ont un aspect identique, une odeur un peu vanillée, et une texture qui se solidifie un peu en refroidissant. 

Le gâteau au chocolat est cuit au bain marie (ne pas faire bouillir le lait de croissance), la texture est intéressante pour un bébé entre la mousse au chocolat et le gâteau.

Les deux étaient bons. Certains testeurs ont reconnus un goût ferreux en fin de bouchée.

Voici d’autres idées de recettes : la crème anglaise pour île flottante, le clafoutis, le smoothie (tous fruits sauf ananas)…

 

Add a comment

LES IMAGERIES FLEURUS FETENT LEURS 30 ANS

Les livres Les Imageries des éditions Fleurus Jeunesse ont 30 ans !

Cette collection, vous la connaissez forcément, elle ravie petits et grands de 0 à 12 ans. 

  • 0-3 ans : imagerie des bébés (dessins type pâte à modeler), imagerie des tout-petits (l’alphabet, la mer, le corps…), imagerie puzzle 
  • 3-6 ans : imagerie des tout-petits (la maternelle, les émotions, les pirates…), imageries bilingues et régionales, la petite imagerie (la nuit, l’hôpital, les volcans… ), les imageries (enfants du monde, France, Noël…) 
  • 6-9 ans : la grande imagerie (l’homme, les planètes, les monstres…), la grande imagerie animale (les animaux préhistoriques, la savane, les animaux du froid…), la grande imagerie des sports, la grande imagerie des supers héros, la grande imagerie historique (religions, guerre, mythologie…), les imageries
  • 9-12 ans : la grande imagerie (les experts scientifiques, les gladiateurs, les catastrophes naturelles…)
  • Les imageries interactives (la lecture, les arts, les comment ? …) 

À cette occasion, les Editions Fleurus Jeunesse vous invitent à la fête avec un concours bien sympathique.

Pour cela il suffit de répondre à une question, inscrire vos coordonnées et participer avant le 31 octobre 2017.

A gagner : 3 séjours et 10 week-ends Pierre & Vacances, 10 tablettes multimédia et 100 imageries Fleurus ! Bonne chance !

Add a comment

7 CONSEILS POUR VOYAGER EN VOITURE AVEC DES ENFANTS

Les vacances sont finies mais les prochaines ne sont pas loin.

Vous envisagez de prendre une voiture mais redoutez les 7 heures de voyage ? Vous allez être seule avec 2 enfants à l’arrière ? Pas de panique, il suffit d’anticiper ! 

Pour préparer au mieux votre voyage en voiture, vacances ou long trajet, voici mes 7 conseils pour réussir à canaliser les enfants et pouvoir conduire sereinement :

1. Porter une tenue confortable

Habillez-les avec une tenue confortable comme un jogging, un legging, un gilet qu’ils puissent enlever seuls s’ils ont trop chaud, des chaussures faciles à enfiler et défaire (baskets, tongs… selon la saison). 

2. Protéger du soleil 

Posez un pare-soleil sur les vitres ou coincez des serviettes dans les fenêtres. Ils n’auront pas à se plaindre de la chaleur ou du soleil. 

3. Préparer un pique-nique

Moi j’évite les restaurants d’autoroute, plutôt chers, pas très bons, et blindés en heure de pointe. J’ai acheté une glacière familiale et je prépare le repas de tout le monde. Cette astuce m’a permis un jour de satisfaire mon Numéro 1 qui voulait manger son sandwich à 9 heures du matin. 

Pensez à prendre un tapis pour s’asseoir  dans l’herbe. En cas de mauvais temps, nous mangeons dans la voiture, les enfants adorent ce pique-nique sauvage. 

4. Visionner un dessin animé 

On revoit tous ses principes de parent parfait et on achète une tablette multimédia. Un dessin animé version longue et on est tranquille pour un bon moment. 

Pour éviter la chute de la précieuse tablette ou le torticolis de l’enfant,  j’ai opté pour un support qui s’accroche à l’appui-tête du siège avant. J’ai trouvé ce modèle* pour quelques euros sur Tosave, il tient parfaitement en place et a une taille ajustable pour s’adapter aux différentes tablettes.

Je lui donne désormais un casque pour que les adultes puissent écouter la radio ou la musique sans qu’on se gêne.

5. Les jeux familiaux dans notre environnement

On invente des jeux simples auxquels chacun peut participer. Par exemple des devinettes (« quel animal est blanc et noir et mange du bambou ? « ), des défis (le premier qui voit une voiture jaune).

6. Ecouter de la musique

Même s’ils commencent à apprécier quelques morceaux de pop, notre CD de comptines est un succès garanti. 

On chante et on fait même quelques mouvements de mains. 

7. Préparer un sac de jeux

C’est le sac à leur portée de main qui contient le doudou, la tétine, la gourde, les livres, petites figurines. On ne prend que des objets auxquels ils peuvent jouer en étant assis, avec la contrainte de la ceinture. 

Add a comment

Princesse Pia © 2009-2017 - Tous droits réservés - All rights reserved.