Brunch parisien chez Caramelle

Hier je suis allée bruncher dans le quartier Mouffetard à Paris.

Je recherchais un brunch comme celui que je ferai à la maison, avec du choix, de l’abondance et à un tarif raisonnable, loin des habituels oeufs brouillés, hamburgers et jus de fruits industriels qu’on nous facture bien trop cher.

Après quelques recherches et avis sur d’autres blogs, mon choix s’est porté sur Caramelle, un salon de thé à l’ancienne, dans un quartier à l’ambiance chaleureuse et humaine.

Au menu du 4 novembre 2012 : smoothie fraise-kiwi ou jus de pomme du récoltant, boisson chaude (café, thé vert à la figue, thé earl grey), pain frais et scones accompagnés de confiture de poire, compotée framboise-rhubarbe et crème fouetté maison (que j’ai oublié de prendre en photo), gaufre et chantilly maison, velouté de butternut, gratin dauphinois, jambon, légumes variés, fromage blanc sur coulis de fruits rouges et quelques bonbons pour la gourmandise.

Tout cela pour 19€.

Il existe aussi une version réduite à 12€ où l’on vous sert uniquement le sucré.

Je voulais un brunch artisanal et je n’ai pas été déçue. Au rendez-vous des produits frais, de qualité, une cuisine « maison », originale et goûteuse, servie dans de bonnes proportions et à un tarif très compétitif. Tout était vraiment très bon. En revanche si je peux faire un reproche, c’est de tout servir façon repas, les mets les uns à la suite, j’aurais préféré avoir toute la première partie sucrée en même temps afin de manger ce que je voulais au moment où je le voulais et à mon rythme.

Coté salle, on trouve quelques tables au rez-de-chaussée et quelques tables à l’étage, c’est pourquoi il est fortement conseillé de réserver.

La décoration est plutôt rustique, un mélange à l’ancienne qui vous plonge dans une atmosphère particulière.

L’accueil est sympathique et les serveuses sont très agréables.

Un bémol toutefois, j’ai brunché à l’étage, en mezzanine, où il faisait vraiment très chaud. C’est bien simple, habillée comme en novembre j’étouffais presque ! L’eau fraiche fût la bienvenue mais m’a aussi presque coupé l’appétit en cours de dégustation. Donc à tester une prochaine fois en rez-de-chaussée.

Caramelle, Salon de thé à l’ancienne, 6 rue de l’arbalète, 75005 Paris

6 comments

J’ai testé la meilleure flammekueche de Paris

Ce trésor se trouve dans une petite épicerie artisanale alsacienne du 12ème arrondissement, Le Garde Manger.

J’ai testé la flammekueche traditionnelle aux lardons, crème fraiche et oignons et aussi la variante lardons, emmental, oignons caramélisés.

Il existe d’autres recettes salées plus originales, mais aussi des sucrées (pommes cannelle). Elles sont vendues à consommer sur place ou à emporter (à cuire) aux alentours de 4€.

J’ai pris des flammekueches à cuire, un passage au four 12 minutes à 220° et c’est prêt !

La pâte est bien fine et les bords croustillants, les aliments ont du goût et on peut facilement en déguster une entière sans avoir mal au ventre. J’ai une préférence pour la traditionnelle crème fraiche, qui révèle bien le goût des oignons.

Le Garde-Manger, 17 rue d’Aligre, 75012 Paris

Dans cette épicerie on trouve aussi de nombreuses spécialités alsaciennes de qualité comme le foie gras (maison), la choucroute, les saucisses (gendarme, knack…), les terrines, les spécialités au munster, les biscuits, les vins…

Je ne les ai pas encore testé mais ça ne saurait tarder ! Car en plus d’être appétissante cette boutique familiale est tenue par des gens très accueillants et à l’écoute, de bons commerçants quoi.

 

 

2 comments

Learn more about Sildenafil and how to buy it online in Europe and USA here: Sildenafil from Canada | Acquista Sildenafil da Italia | Sildenafil sans ordonnance en France | Sildenafil 100 mg Generika in Deutschland | Sildenafil online från Sverige

Princesse Pia © 2009-2019 - Tous droits réservés - All rights reserved.