ATELIER DES LUMIÈRES : GUSTAV KLIMT

 

Le baiser, cette œuvre que vous avez certainement déjà croisée, c’est l’art de Gustav Klimt. Vous avez probablement aperçu cette affiche dans la rue ou dans le métro, il s’agit d’une exposition à l’Atelier des Lumières, à Paris 11ème, qui se déroule du 13 avril au 11 novembre 2018.

J’ai pu m’y rendre en avant-première*.

L’Atelier des Lumières est une ancienne fonderie reconvertie en un tout nouveau lieu qui proposera des expositions immersives monumentales. En effet dans cette espace de 1660m² sont installés 140 projecteurs et une sonorisation spatialisée qui assure aux visiteurs un moment unique.

Vous pourrez y découvrir des œuvres projetées en lumière sur des supports insolites. C’est ce qu’on appelle une exposition numérique. Inspiré par les Carrières de Lumières des Baux-de-Provence, c’est la première de cette ampleur. Le lieu et son architecture ont influencé le thème et la façon d’exposer. Ce vecteur de diffusion permet de s’adresser à un large public.

Cette exposition, ce ne sont pas de simples projections d’images, elles sont mises en scène dans un décor, elles s’animent du sol au plafond et prennent place avec la musique. Le visiteur est en immersion dans l’image et dans le son, il se déplace, il cherche son point de regard et plus il déambule plus il découvre des choses. En effet, cet espace permet d’afficher de grandes dimensions, des détails, des répétitions, les images voyagent et se multiplient.

Actuellement il y a 3 expositions à l’Atelier des Lumières : Gustav Klimt, Friedensreich Hundertwasser, Poetic_Ai. Le billet d’entrée vous donne droit à l’ensemble. Et pour le côté pratique, il faut compter une bonne heure sur place. Il n’y a pas d’horaires, les projections sont en continu tous les jours de 10h à 18h et nocturnes jusqu’à 22h le vendredi et samedi.

Gustav Klimt est un artiste peintre viennois dont nous célébrons cette année le centenaire de sa disparition. Ces oeuvres sont facilement reconnaissable, dans un style Art Nouveau, avec des personnages longilignes et des portraits très lumineux dans des teintes dorées, des paysages modernes.

Cette exposition immersive nous propose un nouveau regard sur ces paysages, ces couleurs, ces portraits. Les motifs décoratifs de Klimt prennent vie dans l’Atelier des Lumières, au son de Wagner, Beethoven, Chopin, Mahler ou encore Puccini.

La projection sur Klimt qui dure environ 35 minutes se déroule en plusieurs séquences :

  • La Vienne néoclassique : voyage en immersion à Vienne où le plafond, les colonnes, les murs se parent du style néoclassique de Hans Makart et Gustav Klimt.
  • Klimt et la Sécession viennoise : les façades des immeubles se décorent de formes organiques, de compositions florales, de motifs végétaux.
  • Klimt et l’or : apparaissent les figures allégoriques, les formes géométriques stylisées comme des mosaïques byzantines, recouvertes de fines couches d’or.
  • Klimt et la nature : on contemple une végétation d’innombrables fleurs dans une riche palette de couleurs.
  • Klimt et les femmes : une galerie de portraits de femme, en détails et en finesse, à tous les âges, représente la féminité sous toutes ces formes

Cette espace très sombre devient baigné de lumière. On en oublie où l’on est et on est vraiment en immersion dans l’œuvre. C’est une sensation d’évasion très agréable. N’hésitez pas d’ailleurs à vous balader au sein de cette Halle, de jouer dans l’espace aux miroirs ou dans la cuve aux bidons.

C’est une exposition familiale. Ici les enfants peuvent bouger comme ils le souhaitent. J’ai même vu une petite fille faire quelques pas de danse sur la musique classique.

Je vous conseille aussi la boutique qui propose des objets dérivés de Klimt, mais aussi des livres d’art (adulte, jeunesse), de la papeterie et des objets de curiosités.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Posted in Culture.

1 comment

One Reply

  1. Photos sublimes !! Ca donne envie, merci encore !


Laisser un commentaire


Princesse Pia © 2009-2018 - Tous droits réservés - All rights reserved.